Les Enfants: 8 Astuces pour les Faire Obéir  Sans Crier

On sait tous qu’on ne doit pas crié sur nos enfants.

L’idéal est de leur fournir une bonne éducation sans perdre contrôle ou bien être désorienté.

Personne ne peut le faire idéalement, mais on peut tout de même changer nos comportements pour atteindre un meilleur résultat éducatif.

Il existe certaines règles à suivre pour éduquer nos enfants sans  crier sur eux.

Nous allons découvrir dans cet article ces règles comportementales avec un peu de détail pour bien en profiter.

I- Bien communiquer avec ses enfants :

Si vous désirez que vos enfants vous obéissent, penser en premier lieu à changer le type de votre communication.

L’autorité parentale n’est pas l’équivalent de crier ou bien d’exercer la force pour obliger ses enfants à acquérir ses propres idées.

C’est un comportement inadéquat.

Vos enfants vont vous imiter et sans doute, ils vont mal interpréter vos actions.

Vous devez alors développer un langage plutôt éducatif.

 Une communication adéquate vous aide à éduquer vos enfants.

Donnez une justification compréhensible et logique à chaque interdiction.

N’oubliez jamais qu’un enfant s’attache toujours à ce qu’on lui interdit.

II- Communication non verbale :

Les enfants ont leur propre logique d’interprétation.

Ils ne se contentent pas d’apprendre de vos paroles mais ils le font aussi bien en interprétant votre communication non verbale.

Au lieu de crier contre votre enfant, vous pouvez lui imposer le respect par un regard direct et un discours calme.

C’est ainsi qu’il comprenne que le dialogue et le ton de voix calme sont suffisants pour obtenir ce qu’il veut.

Pas besoin d’élever la voix ni de crier contre son interlocuteur pour se faire écouter.

III- Bien choisir ses mots :

Lorsque vous présentez des règles à respecter, n’utilisez pas un langage personnalisé et subjectif.

Évitez d’utiliser la forme impérative qui peut faire naitre des réactions imprévues et opposées.

Expliquez toujours les raisons pour lesquelles vous considérez certains comportements inappropriés.

De cette façon, votre enfant acceptera volontairement ce que vous voulez lui apprendre sans le considérer comme des instructions  supérieures.

Choisissez soigneusement les mots que vous utilisez.

Par exemple, dites “que s’est-il passé” au lieu de dire “qui a fait l’erreur”.

Ces mots encouragent les enfants à prendre leurs responsabilités plutôt que de les effrayer des conséquences.

IV- Apprendre à ses enfants l’autocontrôle :

L’autocontrôle est un exercice que la personne peut apprendre.

L’accumulation de stress que vous ressentez tout au long de la journée peut intensifier vos réactions négatives et violentes envers vos enfants.

Apprenez donc  à contrôler vos réactions pour annuler l’influence de votre état émotionnel et psychologique sur votre comportement envers votre interlocuteur.

V- Bienfaits de l’autonomie :

Pour avoir des adultes autonomes, vous devez les faire apprendre l’autonomie dès l’enfance.

Un individu autonome est un individu qui respecte les règles de la société civile.

N’insistez pas à aider vos enfants à faire toutes leurs activités.

Faites-les apprendre à faire leurs activités simples  et banales par eux-mêmes.

De cette manière vous allez les aider à découvrir leur véritable potentiel et à le développer progressivement.

Ils vont également acquérir plus de confiance grâce à leur autonomie.

VI- Etablir ses  propres rituels :

Pour être acceptées, il faut faire apprendre les bonnes habitudes dès que possible.

Lorsque vous établissez des rituels de vie, les règles qui affectent le quotidien de votre enfant seront reçues facilement.

Des rituels tels que ranger son lit avant de faire sa toilette et prendre son petit déjeuner, ou encore brosser les dents avant de se coucher.

Soyez rigoureux au début, mais il va finir par les accepter en fin de compte.

VII- Ne pas dépasser ses limites :

Vous ne devez jamais dépasser vos propres limites en traitant avec votre enfant.

Cela stabilise des bonnes relations avec lui.

Il peut vous exciter et vous pousser à vos limites. Calmez vos nerfs et contrôlez vos réactions

C’est à vous de maitriser la situation.

VIII- Pourquoi dire “non” tout le temps ?

Vous devez savoir que lorsque vous dites « non » tout le temps à votre enfant vous allez finir par le voir énervé.

Il va croire qu’il ne puisse rien faire.

Le mot « non » a un impact négatif.

Vous pouvez l’interdire de faire quoi que ce soit en utilisant d’autres façons.

Vous Pouvez Lire Aussi:

Enlever l’écharde par 2 Simples Astuces sans Mal

La Vaseline : 4 Manières de l’Utiliser pour le Soin de la Peau